CHOC 02

graphisme généraliste
sites internet
programmation SPIP


L’après-Snowden : donner la priorité au logiciel libre pour une informatique de confiance

lundi 3 mars 2014

Ainsi, ce n’est pas tant à un débat sur les équilibres géostratégiques que nous invite l’affaire Snowden, qu’à une réflexion sur notre rapport d’utilisateur citoyen à la technologie, et à l’informatique en particulier.


En ces temps héroïques, les grands patrons du logiciel et du Web plaidaient – sans rire – pour une autorégulation (sic) du secteur afin, disaient-ils, de « ne pas étouffer dans l’œuf la créativité d’une industrie naissante ». Les fruits amers de cette « autorégulation » peuvent se cueillir aujourd’hui dans les fichiers Snowden, soit la plus gigantesque entreprise de fichage et de surveillance de citoyens ordinaires jamais vue sur cette planète, KGB compris. Ainsi, un quart de siècle après la chute du Mur, on peut se demander au profit de quel modèle de société ce dernier s’est écroulé : démocratie ou régime policier orwellien ?


Richard Matthew Stallman, à l’origine du mouvement du logiciel libre en 1983, a déclaré : « On me demande souvent de décrire les “avantages” du logiciel libre. Mais le mot “avantage” est trop faible quand il s’agit de liberté. » Il nous semble qu’il s’agit du principal enseignement que nous devrions retirer du geste héroïque d’Edward Snowden.


Voir en ligne : sur le site de l’APRIL

CHOC 02 fabrique des sites web sur mesure et de A à Z : nous travaillons principalement avec SPIP qui est un gestionnaire de site internet très stable et en continuelle amélioration, soutenu par de nombreux utilisateurs et une grande communauté de développeurs.
Nous apprécions en même temps sa souplesse et sa robustesse : pour le rédacteur comme pour le développeur, c’est la Rolls du net...

> sites web

libre ? > de l’informatique libre ? <

Le Manifeste du web indépendant a 20 ans (depuis quelques mois)

jeudi 5 octobre 2017

Le Web indépendant, ce sont ces millions de sites offrant des millions de pages faites de passion, d’opinion, d’information, mises en place par des utilisateurs conscients de leur rôle de citoyens. Le Web indépendant, c’est un lien nouveau entre les individus, une bourse du savoir gratuite, offerte, ouverte ; sans prétention.

http://www.uzine.net/article60.html

Voir en ligne : sur le site uzine.net

Argent public ? Code public !

mercredi 13 septembre 2017

Pourquoi les logiciels financés par l’impôt ne sont pas publiés sous Licence Libre ?

Nous voulons une législation qui requiert que le logiciel financé par le contribuable pour le secteur public soit disponible publiquement sous une licence de Logiciel Libre et Open Source. S’il s’agit d’argent public, le code devrait être également public.

Le code payé par le peuple devrait être disponible pour le peuple !

https://vimeo.com/232524527

Voir en ligne : sur publiccode.eu

Mozilla accepte d’être le tuteur fiscal et légal de Thunderbird

vendredi 12 mai 2017

Pour ce qui concerne son indépendance opérationnelle, il faut entendre par là, la séparation des éléments comme le site web en cours de migration vers thunderbird.net, avec également un hébergement séparé. Les infrastructures devront être également trouvées pour répondre aux besoins des 25 millions d’utilisateurs du client de messagerie. L’équipe de Thunderbird devra également travailler de manière autonome pour assurer les fonctionnalités du client comme les add-ons et bien d’autres choses.

Voir en ligne : sur developpez.com

Facebook n’est pas un réseau social, c’est un scanner qui nous numérise

mercredi 22 février 2017

Facebook veut nous faire croire qu’il s’agit d’un parc de loisirs alors qu’il s’agit d’un centre commercial.

Ce n’est pas le rôle d’une entreprise de « développer l’infrastructure sociale d’une communauté » comme Mark veut le faire. L’infrastructure sociale doit faire partie des biens communs, et non pas appartenir aux entreprises monopolistiques géantes comme Facebook. La raison pour laquelle nous nous retrouvons dans un tel bazar avec une surveillance omniprésente, des bulles de filtres et des informations mensongères (de la propagande) c’est que, précisément, la sphère publique a été totalement détruite par un oligopole d’infrastructures privées qui se présente comme un espace public.

Voir en ligne : sur framablog.org

Open Bar : Après 10 ans de mutisme, la Défense annonce l’existence d’un « bilan risques-opportunités »

mercredi 1er février 2017

Au mois de décembre 2016, deux parlementaires ont demandé par voie de question écrite au ministre de la Défense de faire œuvre de transparence sur l’ « Open Bar » souscrit auprès de Microsoft. Le 26 janvier 2016, première réponse à la question de la Sénatrice Joëlle Garriaud-Maylam. On apprend ainsi, après des années d’un grand mutisme, qu’il existerait une base rationnelle justifiant le choix de l’ « Open Bar » : un « bilan risques-opportunités » dont l’April a demandé communication au ministère, au titre de la loi « CADA » .

Voir en ligne : sur le site de l’APRIL

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 155

mentions - Plan du site - SPIP -