CHOC 02

graphisme généraliste
sites internet
programmation SPIP

fr / es


DYNACITÉ

2008

L’OPAC de l’Ain (infonavit francés) cambia de nombre.
Aquí, la opción de un diseño espontáneo con referencias al ambiente natural viene completar un nombre con evocaciones urbanas y tecnológicas.
Utilización de la « Y » evitar un corte del nombre que pudiera hacer resaltar la palabra « cité » que, ademas de « ciudad » significa « suburbio » en francés.
Uso de los colores del logotipo anterior.
Concepción del logotipo, acomodo de páginas de los documentos corrientes (papel membretado, tarjeta de presentación y de corespondencia).


Trabajo hecho en colaboración con NYMEO para la concepción del nombre. www.nymeo.com

Dynacité - graphisme et web design : choc02.com


Dynacité - graphisme et web design : choc02.com


Dynacité - graphisme et web design : choc02.com

Dynacité - graphisme et web design : choc02.com

CHOC 02 crea imágenes corporativas, logotipos, folletos, anuncios de prensa, carteles, catálogos, tarjetas electrónicas, rótulos, señalización... siempre pensando que internet se ha convertido en el primer vector de información.

> diseño gráfico > identidades visuales

libre ? > de l’informatique libre ? <

Nouvelles du rapport Reda

vendredi 13 mars 2015

En Commission des affaires juridiques (JURI) du Parlement européen, de nombreux députés ont déposé des amendements destinés à anéantir les avancées du rapport Reda, navrante attitude à laquelle il convient d’urgence de s’opposer. L’adoption de ces amendements laisserait perdurer les menottes numériques (DRM) qui continueraient ainsi à exercer leurs préjudiciables mesures de restriction. L’April appelle à la mobilisation pour informer les eurodéputés de la commission JURI avant les débats prévus les 23 et 24 mars 2015.

Voir en ligne : sur le site de l’April

Rapport de Julia Reda sur la révision de la directive droit d’auteur : vers un droit à interopérer avec les DRM ?

mercredi 28 janvier 2015

Le 20 janvier 2015, l’eurodéputée Julia Reda a présenté devant la commission des affaires juridiques (JURI) du Parlement européen son rapport sur l’adaptation de la directive sur le droit d’auteur (12 pages, anglais). Ce rapport est un premier pas important pour la révision des règles européennes en matière de droit d’auteur. L’eurodéputée propose notamment de mettre en place un droit à l’interopérabilité avec les DRM.

Voir en ligne : sur le site de l’April

Dégooglisons Internet !

mardi 7 octobre 2014

Quel sont les enjeux ?
Ces dernières années ont vu se généraliser une concentration des acteurs d’Internet (Youtube appartient à Google, WhatsApp à Facebook, Skype à Microsoft, etc.). Cette centralisation est nuisible, non seulement parce qu’elle freine l’innovation, mais surtout parce qu’elle entraîne une perte de liberté pour les visiteurs. Les utilisateurs de ces services derniers ne contrôlent plus leur vie numérique : leurs comportements sont disséqués en permanence afin de mieux être ciblés par la publicité, et leurs données - pourtant privées (sites visités, mails échangés, vidéos regardées, etc.) - peuvent être analysées par des services gouvernementaux.
La réponse que souhaite apporter Framasoft à cette problématique est simple : mettre en valeur, pour chacun de ces services privateur de liberté, une alternative Libre, Ethique, Décentralisée et Solidaire.
En savoir plus…

Voir en ligne : sur Framablog.org

Vu à la télé : le lobbying de Microsoft à l’école dévoilé dans un documentaire

lundi 6 octobre 2014

Le 8 septembre a été diffusé sur Canal+ le documentaire « École du futur : la fin des profs ? » dans le cadre de l’émission Spécial Investigation. Il nous montre des expériences innovantes dans des classes en France et aux USA, s’intéresse aux marchés des manuels scolaires et accorde une large part à l’offre et aux stratégies commerciales de géants comme Apple ou Microsoft.

Voir en ligne : sur Framablog.org

Le combat pour Internet est un combat pour des personnes

Le combat pour Internet est un combat pour des personnes

mercredi 24 septembre 2014

À l’occasion de la conférence du dConstruct 2014 à Brighton, il intitule en effet son intervention « Information doesn’t want to be free » : l’information ne veut pas être libre.

Il y aborde aussi l’épineuse question de la rémunération des artistes, énonce non sans humour trois « lois de Doctorow », mais surtout il ajoute son témoignage personnel de façon assez émouvante (écoutez la source audio de l’intégralité de la conférence en anglais) et nous fait comprendre que son combat pour Internet est un combat pour des personnes qui partout dans le monde ont désormais besoin d’Internet au quotidien comme d’un moyen d’accéder à un meilleur niveau de vie, à la culture, à l’éducation… et que c’est notre liberté d’accès à tous qui mérite le combat.

portrait de Cory Doctorow par Jonathan Worth (CC BY-SA 2.0)

Voir en ligne : sur Framablog.org

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 125

mentions - Plan du site - SPIP -