CHOC 02

graphisme généraliste
sites internet
programmation SPIP

fr / es


DYNACITÉ

2008

L’OPAC de l’Ain (infonavit francés) cambia de nombre.
Aquí, la opción de un diseño espontáneo con referencias al ambiente natural viene completar un nombre con evocaciones urbanas y tecnológicas.
Utilización de la « Y » evitar un corte del nombre que pudiera hacer resaltar la palabra « cité » que, ademas de « ciudad » significa « suburbio » en francés.
Uso de los colores del logotipo anterior.
Concepción del logotipo, acomodo de páginas de los documentos corrientes (papel membretado, tarjeta de presentación y de corespondencia).


Trabajo hecho en colaboración con NYMEO para la concepción del nombre. www.nymeo.com

Dynacité - graphisme et web design : choc02.com


Dynacité - graphisme et web design : choc02.com


Dynacité - graphisme et web design : choc02.com

Dynacité - graphisme et web design : choc02.com

CHOC 02 crea imágenes corporativas, logotipos, folletos, anuncios de prensa, carteles, catálogos, tarjetas electrónicas, rótulos, señalización... siempre pensando que internet se ha convertido en el primer vector de información.

> diseño gráfico > identidades visuales

libre ? > de l’informatique libre ? <

Mieux qu’une barre d’édition : des raccourcis

mercredi 23 juillet 2014

Les interface d’édition web offre souvent une similarité avec un traitement de texte bien connu, mais ces habitudes sont-elles idéales ?


Pas si utiles, inaccessibles voire bloquantes, les barres d’outils d’édition ne sont pas la panacée annoncée. Les raccourcis apportent une meilleure aide à la saisie.

Voir en ligne : sur le site de Romy Tetue

Améliorons Etherpad/Framapad

Améliorons Etherpad/Framapad

vendredi 27 juin 2014

Tout le monde (ou presque) utilise ou a utilisé Etherpad, célèbre et libre éditeur de texte collaboratif en ligne. Mais il est une fonctionnalité qui n’existe pas dans la nouvelle version et qui est fort demandée par la communauté : avoir un compte personnel permettant de créer et administrer des groupes et des pads privés.
Cette campagne, portée par Framasoft, se propose de financer le développement d’un plugin répondant à ce besoin.

Voir en ligne : sur ulule.com

Les raisons pour lesquelles je ne travaillerais pas pour Google.

lundi 5 mai 2014

I would not be able to sleep at night knowing that I worked for a company which was directly threatening and targeting the people that I love.

I would never be able to develop the tyrannical tools required to keep the Google wheels spinning. I am on the opposite side of the spectra.

Voir en ligne : sur qnrq.se

L’après-Snowden : donner la priorité au logiciel libre pour une informatique de confiance

lundi 3 mars 2014

Ainsi, ce n’est pas tant à un débat sur les équilibres géostratégiques que nous invite l’affaire Snowden, qu’à une réflexion sur notre rapport d’utilisateur citoyen à la technologie, et à l’informatique en particulier.


En ces temps héroïques, les grands patrons du logiciel et du Web plaidaient – sans rire – pour une autorégulation (sic) du secteur afin, disaient-ils, de « ne pas étouffer dans l’œuf la créativité d’une industrie naissante ». Les fruits amers de cette « autorégulation » peuvent se cueillir aujourd’hui dans les fichiers Snowden, soit la plus gigantesque entreprise de fichage et de surveillance de citoyens ordinaires jamais vue sur cette planète, KGB compris. Ainsi, un quart de siècle après la chute du Mur, on peut se demander au profit de quel modèle de société ce dernier s’est écroulé : démocratie ou régime policier orwellien ?



Richard Matthew Stallman, à l’origine du mouvement du logiciel libre en 1983, a déclaré : « On me demande souvent de décrire les “avantages” du logiciel libre. Mais le mot “avantage” est trop faible quand il s’agit de liberté. » Il nous semble qu’il s’agit du principal enseignement que nous devrions retirer du geste héroïque d’Edward Snowden.

Voir en ligne : sur le site de l’APRIL

pour les logiciels libres, adhérez à l'APRIL !

pour les logiciels libres, adhérez à l’APRIL !

dimanche 16 février 2014

Qu’est-ce que l’April ?

Pionnière du logiciel libre en France, l’April est depuis 1996 un acteur majeur de la démocratisation et de la diffusion du Logiciel Libre et des standards ouverts auprès du grand public, des professionnels et des institutions dans l’espace francophone.

Elle veille aussi, à l’ère du numérique, à sensibiliser l’opinion sur les dangers d’une appropriation exclusive de l’information et du savoir par des intérêts privés.

L’association est constituée de plus de 3 600 membres utilisateurs et producteurs de logiciels libres.

Vous pouvez consulter les statuts et le règlement intérieur de l’association.

Voir en ligne : sur le site de l’APRIL

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 120

mentions - Plan du site - SPIP -